Connect with us

World

L’Etat d’Ebonyi : le NYSC organise un atelier de formation destiné aux employeurs

Published

on

5dc78e533b63c

Le service national de la jeunesse nigériane NYSC de l’Etat d’Ebonyi, dans le Sud-est du Nigeria, a organisé une formation pour les employeurs du NYSC/Corps pour 2021.

La coordinatrice du NYSC de l’Etat, Mme Mercy Bamai Dawuda, l’a révélé aux journalistes dans son discours lors de la cérémonie d’ouverture de la formation/atelier des employeurs du NYSC/Corps à Abakaliki, la capitale de l’Etat.

Advertisement

D’après Mme Bamai, le programme visait à sensibiliser sur la façon dont les membres du service affectés à différents employeurs devraient être traités.

La coordinatrice de l’Etat a exhorté les employeurs à toujours motiver les membres du corps qui leur sont confiés afin qu’ils puissent fournir d’excellentes performances.

Elle a fait remarquer que l’État d’Ebonyi est un État très hospitalier, mais a exhorté les employeurs à faire davantage dans le cadre de leur obligation de créer un environnement favorable à leur fonctionnement.

Advertisement

“La plupart des membres du service en poste dans l’État d’Ebonyi ne sont pas originaires de cet État. Ils ont donc besoin et méritent une hospitalité chaleureuse de la part de leur communauté d’accueil afin de pouvoir s’acquitter de leurs tâches avec plaisir.

“Je suis convaincue que cet atelier permettra d’améliorer la compréhension entre les employeurs, les membres du corps et le programme NYSC”, a intimé Mme Bamai.

Elle a remercié tous les participants et les a appréciés pour leur présence.

Advertisement

Le Secrétaire du gouvernement de l’État d’Ebonyi, Dr Kenneth Igwe, représenté par Dr Uzor Augustine, a exhorté les membres du service à toujours penser en dehors de leur zone de comfort.

Dr Uzor leur a conseillé de s’impliquer dans le développement personnel de ce qui pourrait les aider après leur année de service auprès de leurs employeurs ou qui pourrait même être retenu par leur employeur.

Le secrétaire permanent de l’Etat au ministère du développement du capital humain, Jonathan Okonkwo, représentant sa commissaire, Mme An Aligwe, a noté que les membres du service devraient être considérés comme nos frères et sœurs et non comme des étrangers.

Advertisement

“Les membres du service n’ont pas de père ou de mère dans le lieu où ils sont affectés, ils doivent donc être traités comme nos fils, nos filles, nos frères et nos sœurs”, a ajouté M. Okonkwo.

Par ailleurs, le commissaire d’État à la jeunesse et au sport, M. Charles Akpenika, représenté par le chef du département du développement de la jeunesse, M. Alo Amechi, a conseillé à tous les employeurs des secteurs public et privé de travailler avec les membres du service en respectant les règles de leur engagement.

“Vous ne devez pas maltraiter les membres du service ni les utiliser comme main-d’œuvre. Si nous constatons l’une de ces infractions de la part d’un employeur, la loi doit être appliquée à cette personne”, a ajouté M. Alo.

Advertisement

… L’Etat d’Ebonyi : le NYSC organise un atelier de formation destiné aux employeurs .. on La Voix Du Nigeria.

World

Le Nigeria a besoin de fédérateurs et de rassembleurs (VP Osinbajo)

Published

on

0CC46CFB 85ED 4759 967E EBDEBF8B275A

Le vice-président Yemi Osinbajo a affirmé ce samedi que le Nigeria n’a pas seulement besoin de personnes qui réussissent, mais surtout d’hommes et de femmes qui construisent des liens et unifient, et qui considèrent la diversité ethnique du pays comme une source de force et non comme un point de différence.

Le professeur Osinbajo a fait cette déclaration lors de la cérémonie de couronnement religieux: turban de certaines personnalités dans l’émirat de Bida, dans l’État du Niger.

Advertisement

Félicitant ceux qui ont été honorés lors de l’événement, le vice-président a intimé que “l’Etsu Nupe a judicieusement choisi aujourd’hui de célébrer l’excellence et le service désintéressé.”

“Ils ont tous apporté compétence, engagement et caractère aux postes de responsabilité qui leur ont été confiés. Et cela est évident d’après tout ce que nous savons et ce qui a été dit à leur sujet”, a-t-il révélé.

Le vice-président pense aussi que la remise de ces titres était un nouvel appel au service de la communauté de Bida et de la nation, ajoutant que “notre pays a besoin d’hommes et de femmes qui comprennent que tous les hommes et toutes les femmes, indépendamment de leur race et de leur foi, méritent d’être traités de manière égale, équitable et juste.”

Advertisement

Le professeur Osinbajo a également réaffirmé l’engagement du gouvernement fédéral à renforcer la sécurité dans tout le pays.

“Nous continuerons à travailler avec les principales parties prenantes et la population pour relever efficacement les défis actuels de l’insécurité afin de parvenir à une société pacifique et prospère. Nous promettons de le faire à la gloire du Tout-Puissant et pour le bénéfice du peuple qui nous a élus”, a-t-il martelé.

Tout en notant que “de nombreux fils et filles de la terre Nupe se sont élevés à l’avant-scène au Nigeria avant et après l’indépendance, apportant des contributions significatives au développement national, le vice-président a ajouté que l’administration du président Muhammadu Buhari a reconnu l’importance stratégique de la terre Nupe dans le développement national.

Advertisement

Selon lui, “c’est pourquoi, il y a quelques semaines à peine, le Conseil exécutif fédéral a approuvé la reconstruction des principales routes de l’État du Niger. Cette administration comprend que pour améliorer durablement le niveau de vie de la population, nous devons nous attaquer aux inégalités socio-économiques persistantes de notre société en veillant à ce que nos concitoyens soient engagés dans une activité économique légitime.

“C’est pourquoi nous avons et continuerons à donner la priorité à la croissance et au développement de l’agriculture. Entre juillet et septembre 2021, l’agriculture a contribué à près de 30 % du PIB total du Nigeria. Le Nupe-land, avec ses vastes terres agricoles et ses activités agricoles étendues, est essentiel pour atteindre ce chiffre.”

Le vice-président a célébré la culture du peuple Nupe et ses contributions au développement national au cours de l’histoire de la nation.

Advertisement

“Le royaume Nupe est une terre imprégnée de la splendeur de la tradition. En effet, cette occasion nous fournit une plateforme pour apprécier le riche patrimoine culturel du peuple Nupe, un peuple fier et distingué avec une histoire unique et en regardant autour du Palais Wadata ici, nous pouvons voir certains des vestiges des batailles, des symboles de la bravoure et de l’héroïsme Nupe “, a-t-il renchéri.

Le leader nigérian a ajouté que la terre Nupe a aujourd’hui “la chance d’avoir un de ses grands fils, qui a eu une carrière illustre dans l’armée nigériane et a atteint le rang de général avant de répondre à l’appel du service de son peuple, pour prendre la place de ses ancêtres en tant que 13e Etsu Nupe. Son Altesse Royale, Alhaji (Dr.) Yahaya Abubakar, CFR, notre hôte aujourd’hui. Et il est sans conteste l’un des chefs traditionnels les plus respectés au Nigeria aujourd’hui.”

L’Etsu Nupe et président du Conseil des chefs traditionnels de l’État du Niger, Alhaji Dr. Yahaya Abubakar, CFR, dans un geste de bonne volonté et d’appréciation, a conféré au vice-président le “Garkuwan Yamma Nupe” qui signifie “le défenseur du royaume Nupe”.

Advertisement

“Je suis à court de mots pour exprimer notre gratitude au vice-président. Cela montre l’intérêt que vous portez à tous les Nigérians, quels qu’ils soient et d’où qu’ils viennent”, a souligné Etsu Nupe.

L’Etsu Nupe a ainsi couronné quatre éminents fonctionnaires, dont Said Musa Abdullahi, membre de la Chambre des représentants, qui est devenu Gwarzon Nupe, et Bako Alfa Kasimu, en qualité de Zarman Nupe. Il est également membre de la Chambre des représentants.

Les autres sont l’Engr. Muhammed Alhaji Haruna, qui a reçu un turban en tant que Dan Turakin Nupe. Il est membre de la Chambre d’assemblée de l’État du Niger, et Dr Suleiman Sheshi, président du Conseil de gouvernement local de Bida, qui a reçu le titre de Maina Nupe.

Advertisement

À son arrivée à Bida, le professeur Osinbajo a été accueilli par le gouverneur de l’État, Abubakar Sani Bello.

… Le Nigeria a besoin de fédérateurs et de rassembleurs (VP Osinbajo) .. on La Voix Du Nigeria.

Advertisement
Continue Reading

World

Côte d’Ivoire : plus de 2 000 femmes ont manifesté contre le viol

Published

on

GettyImages 1153699473

Plusieurs centaines de femmes ont manifesté samedi à Abidjan contre les violences faites aux femmes en Côte d’Ivoire où plus de 800 viols ont été officiellement enregistrés en 2020.

Baptisée “Offensive Orange“, plus de 2.000 femmes, venues des quatre coins de la capitale économique ivoirienne ont dénoncé le “viol, une arme de destruction massive dont les effets collatéraux s’étendent à plusieurs vies et à de nombreuses générations”.

Advertisement

Habillées de T-shirts orange, les femmes ont organisé une marche sur deux kilomètres dans le quartier populaire de Treichville, brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire”: Le viol est un crime dénonçons le ou Zéro viol dans mon pays“.

En Côte d’Ivoire, 625 viols ont été perpétrés de janvier à octobre en 2021. 822 cas de viols ont été enregistrés en 2020 contre 693 l’année précédente, selon les chiffres du ministère de la Famille, de la femme.

Près de 2.500 cas de violences faites aux femmes ont été enregistrés en 2019 et 2020 dans la seule ville d’Abidjan, selon l’étude d’une ONG rendue publique fin novembre.

Advertisement

Les filles et les jeunes filles sont beaucoup plus exposées aux violences, notamment les mariages forcés“, selon cette enquête de l’Organisation des citoyennes pour la promotion et défense des droits des enfants, femmes et minorités (CPDEFM).

Elle précise que 1.290 mariages forcés de filles de moins de 18 ans et 1.121 viols ont été recensés en 2019 et 2020 dans la seule capitale économique ivoirienne où il y a également eu 416 féminicides sur la même période. Cette enquête ne porte que sur Abidjan, ville d’environ cinq millions d’habitants.

Selon Malamita Ouattara, membre du Collectif des activistes de Côte d’Ivoire (CACI), le silence demeure par ailleurs la norme” et les victimes “sont plus promptes à s’exprimer quand elles sont placées en position de témoin, raison pour laquelle son organisation plaide pour “une assistance médicale et judiciaires aux victimes“.

Advertisement

Fin août, la diffusion sur une chaîne privée de télévision d’une émission au cours de laquelle l’animateur avait invité un ancien violeur pour expliquer comment il s’y prenait afin d’abuser de ses victimes, avait suscité l’indignation en Côte d’Ivoire.

Cet animateur avait été condamné peu après par un tribunal d’Abidjan à 12 mois de prison avec sursis pour “apologie de viol” et “atteinte à la pudeur“.

Avec Africanews

Advertisement

… Côte d’Ivoire : plus de 2 000 femmes ont manifesté contre le viol .. on La Voix Du Nigeria.

Continue Reading